Yvon KERURIEN

Roman
Né en 1956 à Plounévez-Moëdec dans le Trégor, Yvon Kerurien revendique haut et fort autant ses origines bretonnes que la nécessité de se battre pour cette terre qu'il aime. 
Militaire de 1976 à 2012, il écrit plusieurs ouvrages représentatifs du Trégor depuis ses origines à nos jours.
Passionné d'archéologie, d'histoire, de nature, de poésie et de littérature, animé du plaisir d'écrire, il est toujours à la recherche du mot juste à la bonne place. 


Récemment, un roman Les Vieux - d’eux à nous publié en 2018 (Ed. Miartlo) raconte son enfance et tout ce monde rural aujourd'hui disparu. L'autre grande passion de l'auteur pour la Première Guerre mondiale occupe ses temps libres qu'il organise autour de conférences dans les collèges, les lycées, des forums de discussions et toutes sortes de débats autour de cette période.    


Les vieux – d’eux à nous / Editions Miartlo - 2018

L’action se déroule au début du 20è siècle dans le Trégor sur fond de paysannerie.  

Ange Marie Leroy : on aurait pu le surnommer Ange l’idéaliste, tellement il y tenait à sa Bretagne, terre pétrie de traditions et de légendes. Il adorait par dessus tout ce pays, celui de ses ancêtres. Il aurait tellement voulu que rien ne changeât. 

Le grand Louis, son plus proche voisin, nouvellement arrivé au village, allait bouleverser les donnes. Grande gueule et surtout passionné de progrès, il n’entendait pas respecter les mêmes règles. Pour lui le passé était bien révolu, les deux guerres lui avaient apporté l’assurance que cette révolution était bien en marche.  

Entre ces deux personnages hauts en couleur que tout sépare, l’un résolument attaché aux veillées traditionnelles, l’autre tourné vers les nouvelles machines, s’était trouvé François, François l’intelligent qui se posait là en candide. Meunier de son état, il n’était ni pour l’un ni pour l’autre. Témoin discret de son époque, il démontrera aux protagonistes que rien ne peut arrêter le progrès.  

Ce à quoi Ange, contraint et forcé, sourira.  Le grand Louis, quant à lui, ne s’en remettra pas. Jamais, il n’eut pensé que ses deux fils le trahiraient jusque dans ses retranchements les plus secrets. Ce qu’Ange, avant de mourir, tentera d’expliquer à son petit fils Pierre.

Bibliographie
- Bécherel au fil de l'Histoire, Yvon Kérurien et Marc Louise / 1986
- Trilogie : Le clocher de mon village, Révolution, La terre des Autres
- Jean des Cognets
- Et les blés mûriront / Autoédition / 2015
- Le silence des étoiles / Autoédition / 2015
- Constance / Atrebates / 2017
- Les vieux – d’eux à nous / Editions Miartlo - 2018