Yves PORTIER-RÉTHORÉ

Yves Portier-Réthoré a passé son enfance et son adolescence en Sologne, puis a été apprenti géomètre, traiteur de commandes chez un fabricant-lunetier, grimpeur d'échelons chez un grand distributeur de livres, libraire à Paris, Thénardier de bar à jazz, secrétaire de laboratoire de recherche d'Histoire, et enfin éditeur universitaire.

Après 40 ans « dans les livres », tour à tour dans la distribution, la librairie, l’édition universitaire, auteur de romans et nouvelles, Yves Portier-Réthoré ne pouvait prendre sa retraite en quittant ce monde qui est le sien brutalement.

À cette ultime activité qu’il pensait exercer en dilettante, il se donne finalement à plein temps, pour son plus grand bonheur… et le vôtre, c’est son plus grand souhait.
Enfin, Yves Portier-Réthoré a créé avec Éric Niqueux la maison d'édition La Gidouille


De la RTF à l'ORTF, la naissance de la 2e chaîne, paru en avril 2014 aux éditions Regain de lecture


L’histoire de la télévision française a fait vivre à ses téléspectateurs des événements fort riches en émotions depuis son apparition dans les années 30. 

Des moments très importants sur les plans historique et esthétique, toujours pionniers sur celui des progrès technologiques.

Dans cette saga palpitante, l’année 1964 tient une place primordiale. Ce fut l’année de la transformation de la RTF en l’ORTF, prémices de la libération des années 70, mais surtout la création de la 2e chaîne.

Si de nos jours la naissance ou la disparition d’une chaîne nouvelle passent à peu près inaperçues, cette naissance-là fut vécue comme une révolution nationale, même si l’implantation se fit attendre dans maintes régions.

À la lecture des numéros de Télé 7 jours de 1964, on mesure l’impact énorme sur la population et le monde médiatique, la diversité et la qualité de programmes tour à tour désuets, novateurs ou intemporels. Une télévision gaullienne, certes, mais ouverte au mondes nouveaux et tournée vers le téléspectateur et ses attentes.