Goûts inversés de Mathilde

Claude et Morgan avaient neuf ans et demi et étaient amis.
Claude avait les cheveux courts et noirs. Elle aimait courir après un ballon au football  bien sur, mais aussi au rugby, jouer aux jeux de guerre, jouer avec les tracteurs, mais ce qu’elle préférait par-dessus tout, c’était se déguiser à l’effigie de son héros favori… Batman ! De nature spontanée elle était également très vive et toujours prête à faire une activité.

Morgan était totalement différent : il avait les cheveux longs et blonds, aimait les barbies, les princesses et passait des heures dans la salle de bain à se contempler devant la glace, se maquiller et se coiffer avec délicatesse. Ses couleurs préférées étaient le rose et le rouge, ce qui correspondait parfaitement à son activité favorite : la danse classique. Il avait commencé les  cours de danse dès l’âge de six ans et était le seul garçon parmi toutes les filles.
L’un comme l’autre étant mis à l’écart par les autres élèves de leur école ils avaient naturellement fait connaissance et s’étaient rapprochés.
C’était la fin des vacances, Claude et Morgan venaient de déménager et allaient faire leur rentrée dans une nouvelle école. Ce début d’année scolaire promettait d’être un peu particulier, en effet, las des moqueries dont ils étaient sans cesse victimes, Claude avait décidé de se faire passer pour un garçon et Morgan pour une fille. Dans leur journal intime, ils avaient tout prévu. Le jour de la rentrée Claude s’habillerait en survêtement avec des tennis et une casquette, quant à Morgan, il porterait un pull-over rose, un pantalon beige et des sandales. Ses cheveux seraient attachés en une longue queue de cheval.
Le matin tant attendu était arrivé. A leur arrivée au portail de l’école, ils échangèrent un regard et poussèrent un soupir afin de se donner du courage, car ils étaient un peu inquiets. La journée passa très vite, leur plan fonctionnait à merveille. Personne ne se moquait d’eux et ils réussirent même à se lier d’amitié avec quelques camarades de classe. Leur petit secret bien gardé ils ressemblaient à tous les autres enfants de l’école.
Les jours suivants, entre les cours ils jouaient au football avec les copains pour Claude et à la marelle pour Morgan et ses nouvelles amies. Ils se sentaient à l’aise passaient de bonnes journées et ne venaient plus à l’école à reculons. Pour eux qui étaient habitués à passer dans leur coin, des récréations qui leur  paraissaient interminables, le changement était grand ! Leurs résultats scolaires s’en ressentaient, si bien qu’ils étaient parmi les meilleurs de CM2.
Mais un jour, ils se sentirent un peu ridicules et regrettèrent leur plan. Ils hésitaient à dire la vérité. Qu’arriverait-il s’ils disaient à leurs copains qu’ils étaient du sexe opposé ? Ils ne voulaient pas subir le même sort que dans leur ancienne école. Partagés entre l’envie de dire la vérité et la peur de dévoiler leur secret, les deux enfants s’enfermaient dans leur mensonge. Les semaines passaient et la vérité leur semblait de plus en plus difficile à annoncer.
De temps en temps ils rêvaient qu’un magicien les transforme pour toujours en une personne du sexe opposé. Ils se sentaient alors libres de se comporter comme ils le souhaitent sans se soucier du regard des autres. Mais la vérité les rattrapait bien vite et le stress d’annoncer la vérité aussi.
Quand ils se retrouvaient tous les deux ils passaient de longues heures à essayer de trouver un plan afin de dévoiler leur mensonge sans jamais avoir osé aller jusqu’au bout.
Un jour, rassemblant  tout leur courage, ils se décidèrent à passer à l’action. La profonde amitié qu’ils avaient réussi à lier avec leurs camarades de classe aiderait certainement ces derniers à comprendre et à leur pardonner.
Il faisait beau et chaud ce matin là. Quelques nuages passaient dans le ciel poussés par un léger vent. Lorsqu’à huit heures trente la cloche sonna, ils furent à nouveau envahis par le doute. Fallait-il oui ou non annoncer la nouvelle ? Tous les enfants se mirent en rang puis les professeurs vinrent chercher les classes une par une. Arrivés dans la classe, Claude et Morgan allèrent voir leur professeur et lui annoncèrent leur intention de révéler leur secret. Soutenus par celui-ci les enfants expliquèrent donc qu’ils avaient menti en espérant ne plus vivre les moqueries dont-ils étaient victimes l’année précédente. Après un long silence les questions fusèrent de toute part. Claude et Morgan faisaient de leur mieux pour expliquer leurs motivations et ce qu’ils avaient vécu dans leur ancienne école.
Au final la classe accueillie plutôt bien la nouvelle et les relations entre les enfants n’en furent pas perturbées.
Ce soir là, en rentrant chez eux, les enfants se sentirent soulagés et passèrent une bonne nuit.

Le reste de l’année scolaire se déroula sans incidents particuliers et cette histoire fut rapidement oubliée de tous. Claude et Morgan, soulagés, commencèrent alors une nouvelle vie faite d’une amitié sincère et profonde.