La vérité sur l’affaire Harry Québert de Joël Dicker


« Un bon livre ne se résume pas à ses derniers mots uniquement, mais à l’état collectif de tous les mots qui les ont précédés. Environ une demi-seconde après avoir terminé votre livre, après en avoir lu le dernier mot, le lecteur doit se sentir envahi d’un sentiment puissant ; pendant un instant, il ne doit plus penser qu’à tout ce qu’il vient de lire, regarder la couverture et sourire avec une pointe de tristesse parce que tous les personnages vont lui manquer. Un bon livre est un livre que l‘on regrette d’avoir terminé. » Et c’est exactement ce qui se passe avec ce livre qui dépeint une bourgade américaine du New Hampshire, dans laquelle on retrouve en 2008, dans la maison du célèbre écrivain Harry Québert, le squelette de Nola, une adolescente de quinze ans disparue depuis 1975… Marcus Goldman, auteur d'un premier livre à succès, convaincu de l'innocence de son ami et mentor, décide d’enquêter...
Ce livre n’est pas seulement un bon thriller c’est aussi un traité qui, en 31 préceptes, donne au héros du livre des leçons de vie et des lignes directrices pour devenir un bon écrivain.
Ce deuxième roman d’un jeune auteur suisse , né en 1985, est captivant grâce à une intrigue pleine de multiples rebondissements, et à sa réflexion sur les travers et les excès de la société américaine, en l’occurrence, mais aussi sur le monde de l’édition, les pressions exercées par les media et le monde en général. Un talent prometteur !