Les joies éphémères de Percy Darling

Dans une ancienne ferme près de Boston, Percy, soixante-dix ans, passe sa retraite à lire, à regarder de vieux films et à nager dans son étang en tenue  d’Adam. Il n’apprécie que les visites de Robert, son cher petit fils étudiant en médecine. Cette paisible routine est compromise lorsqu’il permet à une école maternelle d’occuper sa grange.

A mesure qu’élèves, parents et professeurs assiègent son refuge, il remet en question la vie solitaire qu’il mène depuis la mort de sa femme, trente ans plus tôt. Quand il croise avec Robert le destin d’Ira, instituteur homosexuel, et de Celestino, jardinier guatémaltèque, il lui devient impossible de rester à l’écart de sa communauté, de ses deux filles, ni même à sa grande surprise, des joies éphémères de l’amour.

Julia Glass fait ainsi vivre toute une petite communauté sous sa plume, des personnages attachants, un petit monde que l'on quitte à regret.